Rencontre avec Madame la Ministre Belmonde DOGO, Secrétaire d’Etat chargée de l’Autonomisation de la Femme et la FIPME
Une délégation de la Fédération Ivoirienne des PME (FIPME), avec à sa tête Dr Joseph BOGUIFO, Président de la FIPME, a été reçue en audience le mardi 29 juin 2020 par Mme Belmonde DOGO, Ministre en charge du Secrétariat d’Etat pour l’Autonomisation de la Femme.

La rencontre a débuté par des mots de remerciements du Chef de la délégation Dr BOGUIFO Joseph, Président de la FIPME adressés à Madame la Ministre Belmonde DOGO en charge du Secrétariat d’Etat en charge de l’Autonomisation des Femmes pour l’audience accordée à la FIPME. L’ordre du jour de cette rencontre a tourné autour de deux points qui sont : l’autonomisation de la Femme et l’impact de la COVID-19 sur les activités des Femmes Entrepreneures.

Le Président de la FIPME a présenté la Fédération ainsi que les activités en faveur des femmes qui ont déjà été réalisées comme la Conférence Annuelle des Femmes Entrepreneures de Côte d’Ivoire (CAFECI), la Journée du Financement au Féminin (JFF) ainsi que la Caravane d’information et de formation de 100.000 femmes entrepreneures qui est une activité toujours en cours.

Dans le cadre de la crise induite par la pandémie de la COVID-19, Dr Joseph BOGUIFO et Mme ZEKRE Claudine, Présidente de la Commission Genre Femmes Entreprenariat (CGFE) de la FIPME ont profité de l’occasion pour faire le point des difficultés que vivent les femmes entrepreneures face à la COVID-19 et de l’impact des mesures prises par le gouvernement sur les activités de celles-ci.

Mme la Ministre a félicité Dr Joseph BOGUIFO, Mme ZEKRE Claudine, ainsi que Dr Samuel MATHEY, Président de la FAFEDE, partenaire de la FIPME pour tout le travail abattu par la Fédération en faveur des femmes entrepreneures de Côte d’Ivoire.

Par la suite, Mme Belmonde DOGO a rassuré les représentants de la FIPME en leur assurant avoir pris bonne note des difficultés que traversent les femmes et a promis y apporter des solutions idoines. Elle a aussi  souhaité que les relations de travail entre le Secrétariat d’Etat en charge de l’Autonomisation de la Femme et la FIPME soient renforcées afin d’améliorer les conditions des femmes en Côte d’Ivoire. Mme la Ministre a aussi profité de cette occasion pour informer les membres de la délégation sur la disponibilité de fonds pour les femmes au Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes. Ce fonds est le Fonds d’Appui au Secteur Informel (FASI).

A la suite des échanges et n’ayant plus de point à aborder, la rencontre s’est terminée par une photo de famille.


B.S.A