JOURNEE INTERNATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) a organisé à l’hôtel AZALAI le vendredi 07 décembre 2018 des rencontres avec le secteur privé, le secteur public et le secteur médiatique sur des thématiques relatives à la corruption dans le cadre de la commémoration de la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption.

La Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) représentée par son 1er Vice-Président Dr DIOMANDE Moussa Elias Farakhan, a participé à la rencontre très enrichissante avec les acteurs du secteur privé.

Dr DIOMANDE Moussa a expliqué que la corruption déséquilibre l’économie en général, fragilise les PME et entraîne leur disparition.

 Néanmoins, il existe des pays dans le monde qui ont su lutter efficacement contre ce phénomène par la bonne gouvernance. Pour lui, la bonne gouvernance serait l’un des moyens efficaces et un levier essentiel, à promouvoir pour freiner la corruption.

Dans cette lancée, il a proposé la construction d’une nouvelle architecture de gouvernance axée sur quatre (04) piliers :

-le discours ;

-l’exemplarité ;

-la justice sociale et distributive ;

-les institutions.

Le représentant de la FIPME a particulièrement déploré le fait que la Côte d’Ivoire dispose de textes de qualités mais ceux-ci ne sont pas vraiment appliqués sur le terrain. Aussi, a-t-il préconisé l’application rigoureuse des différents textes en vigueurs et une grande sensibilisation de la population sur une nouvelle façon de penser et de voir les choses.